Ch6 Eco Les revenus des ménages

Publié le par kerguelen

La semaine prochaine Economie

Voici ma préparation pour le ch6

THEME 2    LA COORDINATION PAR LE MARCHE

 

 

Présentation générale de la logique de cette seconde partie du programme

 

 

Chapitre 6 : Les revenus des ménages

 

 

Dernière mise à jour de ce document : 27/12/2005

 

 

 

Durée totale : (4 heures TD compris = 2 semaines) Timing calculé sur 3 + 1 séances de 55’
Les documents cités sont ceux du livre Nathan Collection Equilibre (accès possible aux corrigés des exos sur le site de Nathan)

Dans le programme

 

 

Le ménage intervient sur les marchés de produits en tant que consommateur capable d’effectuer des choix. Ces choix sont contraints par son revenu et dépendent de ses préférences.

 

 

L’étude du revenu met en évidence la diversité de ses origines (travail, capital et propriété) et les enjeux de la répartition initiale entre les différents agents. Le processus de redistribution mis en place par l’État modifie la répartition de ces revenus primaires.

 

 

 

 

 

+ les indications complémentaires : point 2.2. Premier point.

Les textes écrits en
violet correspondent à la synthèse des connaissances à retenir. Ils correspondent en classe à un travail de questionnement et d’aide à la formulation et servent de mémo pour l’enseignant afin de ne pas oublier des éléments importants.

 

 

Phase Observations et réflexions initiales  (10’)

 

 

 

Photos et questionnement du livre page 79.


 

 

Phase Analyse et exploitation de documents (135’)

Vocabulaire incontournable de cette séquence

Vocabulaire supplémentaire en relation avec les exercices

Revenus primaires, revenus de transfert, salaires, intérêts, loyers, dividendes, revenu disponible.

Prélèvements obligatoires, impôts (directs ou indirects), cotisations.

 

 


1. Des revenus primaires …  (50’)

 


Le document 1 permet de cerner la notion de revenus primaires tout en s’appuyant sur les notions récemment étudiées de valeur ajoutée et de combinaison des facteurs de production.

 


Quelles sont les 2 grandes catégories de revenus primaires ?

 

 

à les revenus du travail perçus en échange d’une activité productive  (exploiter le document 2 L’intérêt de ce document est de préciser la notion de revenu du travail, en montrant surtout qu’il ne faut pas la réduire au seul salaire mais l’étendre à bien des avantages connexes. )

à les revenus de la propriété ou revenus du capital  (exploiter le document 3 L’intérêt de ce document est de préciser la notion de revenu de la propriété en montrant qu’il s’agit d’une catégorie hétérogène, composée de revenus disparates.)

 

 

Un agent économique peut-il percevoir plusieurs types de revenus ?

 

 

 

à Un agent économique peut percevoir différentes sortes de revenus : salaires, dividendes, loyers, … (exploiter le document 4)

à Un entrepreneur (ou artisan, commerçant ou profession libérale) perçoit un revenu mixte. (exploiter le document 5)

Quel lien établissez-vous entre revenus et partage de la valeur ajoutée ?

à Les 2 définitions (additive et soustractive) de la valeur ajoutée : somme des rémunérations des facteurs de production et différence entre chiffre d’affaires et consommations intermédiaires (exploiter le document 6)


à L’évolution du partage de la valeur ajoutée montre que le partage ne se fait jamais de manière égalitaire : il dépend de nombreux facteurs, de la participation au processus productif au pouvoir de négociation des agents.

  (exploiter le document 7)


 

 

 


2. … au revenu disponible ( 80’)

 


Quels sont les prélèvements effectués ?

à Distinguer impôts et cotisations sociales. (exploiter les documents 8 et  9 à à commenter « en direct »)

Les cotisations sociales sont assises sur le salaire. Une partie est payée par l’employeur, que l’on nomme « cotisations patronales » ; une autre partie est payée par le salarié, que l’on appelle « cotisations salariales ». Elles représentent la différence entre le salaire brut et le salaire net. Elles servent à assurer les travailleurs contre un risque : maladie, vieillesse ou encore retraite. C’est pour cela que l’on dit qu’elles relèvent d’une logique d’assurance.

Comme le dit le texte, les impôts n’ont pas de contrepartie immédiate. Ils représentent un montant servant à financer les dépenses publiques, quelles qu’elles soient (fonctionnement des administrations, politiques économiques, dépenses d’infrastructures, etc.) et sont assis sur diverses grandeurs (consommation, revenus, patrimoine, etc.). Lorsqu’ils sont reversés à des fins sociales, on dit qu’ils relèvent d’une logique d’assistance.


à Distinguer impôt direct et indirect. (exploiter le document 10)


à Repérer l’importance et l’évolution des prélèvements obligatoires (impôts + cotisations). (exploiter le document 11à à commenter « en direct »)

 

 

Quels sont les transferts effectués ?

à La redistribution verticale : le RMI (exploiter le document 13)


à La diversité des prestations sociales (redistribution horizontale et verticale). (exploiter le document 14)

à La notion de Revenu Disponible Document 12à à commenter « en direct »


RD = Revenus primaires + transferts – prélèvements obligatoires




 

Phase synthèse générale du chapitre (20’)

 

 

 

 

Commentaire et échange autour du schéma page 92

Exercice Vrai ou faux ?  page 88



 

 

 

 

 

Publié dans eco-droit-1ere-stg

Commenter cet article